La Galerie des Enfants aborde la biodiversité à la manière d’un zoom présentant trois écosystèmes, du familier à l’exotique, puis élargit le point de vue à la préservation de la planète tout en mettant l’accent sur l’accessibilité.


Galerie des Enfants - bande annonce

Une ville, Paris, présente un ensemble de milieux – la maison, la rue, le jardin public – où animaux et plantes ont su s’adapter. Un jeu est intégré dans un placard pour découvrir les petites bêtes de la maison. Un Mémory musical permet de retrouver le chant des oiseaux. Toute une vie nocturne se raconte dans un espace théâtral. Un dessin animé, où l’enfant peut se projeter, montre l’évolution de Paris à travers quatre périodes.

Une rivière en vallée de Seine montre combien cours d’eau et berges sont en étroite relation, chaque espèce y trouvant sa place. Dans une vidéo, un pêcheur raconte à un enfant les changements constatés au fil de sa vie. La rivière est représentée par un long podium dont les transparences dévoilent des spécimens naturalisés. Des tables tactiles invitent à en attraper des poissons virtuels. Sur la berge, plusieurs oiseaux peuvent être observés et même différentes odeurs senties.

La forêt tropicale des Kayapó au Brésil, par son extrême richesse et sa densité, offre un parfait exemple de biodiversité. Dans cette nature foisonnante, plantes et animaux interagissent et certains, dissimulés derrière une vitre sans tain, surgissent de l’ombre lorsqu’un enfant glisse ses pas dans les empreintes incrustées au sol. Un jeu permet d’accompagner l’agouti dans sa recherche de graines. De courtes séquences vidéo racontent la vie quotidienne d’un enfant Kayapó.

La mezzanine élargit le discours à l’ensemble de la planète, aborde les menaces pesant sur la biodiversité et questionne sur les moyens à employer pour la préserver. Un globe montre la répartition des principaux milieux naturels. Un triptyque d’écrans présente les conséquences des activités humaines sur les ressources en eau. Un dispositif interactif met en lumière l’intérêt des gestes éco-citoyens. Un jeu de rôle collectif permet à chacun de devenir un acteur d’une ville, de s’interroger par exemple sur l’introduction du bio dans les cantines scolaires.