La diversité du vivant : collection et taxidermie

Soulevez le rideau… Dans les coulisses de la Grande Galerie de l’Évolution, taxidermistes aux doigts de fée et autres membres du service de conservation des collections s’activent. Ils veillent jalousement sur quelques millions de spécimens, dont ils préservent la beauté et la valeur scientifique.

picto_accessibilite.png

La mort leur va si bien
Un tigre attaque une caravane portée par un éléphant… vous n’êtes pas en Asie, vous admirez simplement le travail de talentueux taxidermistes ! Celui de Rowland Ward, en particulier, a révolutionné la discipline, en figeant les animaux dans des positions naturelles. Au XIXe siècle, cet Anglais a réalisé les collections du duc d’Orléans, actuellement propriété du Muséum. Aujourd’hui, l’art reste délicat. Dans le cas des vertébrés (mammifères, oiseaux…), la peau tannée est cousue sur un mannequin. Les insectes et les arthropodes peuvent être séchés. Les autres animaux, surtout ceux au corps mou, sont souvent conservés dans des bocaux. Chargé de la création, l’entretien et la restauration de ces pièces, le service de conservation des collections a travaillé d’arrache-pied pour les 20 ans de la Grande Galerie, afin de sublimer le rhinocéros de Louis XV ou encore Siam, l’éléphant d’Asie.

L'éléphante et la tigresse du Duc d'Orléans © MNHN - Bernard Faye

Sélection artificielle
La Grande Galerie de l’Évolution, qui, avant sa fermeture en 1965, servait à la fois de lieu de stockage et d’exposition des pièces, ne présente désormais au public qu’une infime partie de ses collections naturalisées. À l’occasion de sa réouverture en 1994, un important travail de sélection a été opéré, afin d’illustrer au mieux les thèmes développés tout au long du parcours. Sur plusieurs millions de spécimens, seuls 5 200 ont ainsi franchi une sélection rigoureuse : état de conservation, qualité et justesse de la naturalisation, adéquation de la pièce avec le sujet abordé… Les autres sont conservés… six pieds sous terre, devant la Grande Galerie, dans une zoothèque à vocation scientifique.

En savoir plus sur l'éléphante et la tigresse du duc d'Orléans et Siam, l'éléphant d'Asie.