Robert Doisneau, un photographe au Muséum

Exposition

picto_accessibilite.png

Robert Doisneau réalise deux reportages au Muséum national d’Histoire naturelle. Le premier dans les années 1942 – 1943 ; le second en 1990. Plus d’une centaine d’images tirées de ces reportages, majoritairement conservées dans le fond Doisneau de la bibliothèque du Muséum, sont dévoilées pour la première fois au public.


Une exposition en grande partie inédite donc qui raconte l’attrait d’un photographe pour le monde des sciences. Et plus spécifiquement des sciences au Muséum : ses chercheurs, ses laboratoires, ses jardins, ses galeries… Un professeur entouré d’une montagne d’épais ouvrages ? Non, des dizaines d’herbiers dans un des laboratoires des années 40… Une échelle au milieu de la forêt tropicale ? Non plus... Un jardinier s’affairant dans les grandes serres du Jardin des Plantes. Robert Doisneau nous offre ici, un point de vue transversal, énigmatique et inattendu, sur ce qui forme cette institution.

Et c’est naturellement au cœur de la Grande Galerie de l’Evolution, que sont exposées les 128 photographies et 35 planches contacts issues du fonds Doisneau du Muséum et de l’Atelier Robert Doisneau. Les huit thématiques choisies permettent alors de guider les visiteurs dans les lieux mêmes où Robert Doisneau posa son appareil : Musée de l’Homme, Vertébrés, Herbier et graineterie, Minéralogie et Paléontologie, Zoo et Ménagerie, Entomologie, Serres et cultures, Publics.

 

Affiche de l’exposition photo Robert Doisneau © Atelier Robert Doisneau

Affiche de l’exposition photo Robert Doisneau © Atelier Robert Doisneau, par Atelier Robert Doisneau


Autour de l'exposition

Robert Doisneau, un photographe au Muséum

Par Alice Lemaire, Alain Foucault, Germinal Rouhan, Jean-Pierre Gasc, Eric Joly
Flammarion/Muséum national d’Histoire naturelle

Robert Doisneau a réalisé deux reportages au Muséum : l’un en 1942-1943, à la demande de l’illustrateur  et typographe Maximilien Vox, frère de Théodore Monod, l’autre en 1990 à l’initiative de son neveu, le géologue Alain Foucault, alors sous-directeur au Muséum. Jardin des Plantes, Parc zoologique de Paris, Musée de l’Homme : il a parcouru les trois sites dont il explore les coulisses et les réserves.

Alice Lemaire et Alain Foucault nous relatent comment ont été réalisés chacun de ces reportages et en analysent la portée. Qu’a vu Robert Doisneau au Muséum ? Que font ces personnages et pourquoi le font-il ?  C’est ce que nous exposent Germinal Rouhan, Jean-Pierre Gasc et Eric Joly faisant appel à leur expérience ou à leurs souvenirs…

2015
144 pages
35 euros

 

Robert Doisneau, un photographe au Muséum