Évolution(s) d'une Galerie

Exposition

La Grande Galerie de l’Évolution, inaugurée en 1994 après une fermeture de près de 30 ans, succède à la Galerie de Zoologie qui, depuis 1889, présentait au public les collections de zoologie. L’exposition Évolution(s) d’une galerie revient sur cette histoire.


Septembre 2014 à Septembre 2015
La Grande Galerie de l’Évolution est le fruit d’une longue histoire qui commence au XVIIe siècle, avec la création du Jardin royal. En 1889, un bâtiment construit devant l’ancien cabinet d’histoire naturelle ouvre ses portes au public pour  présenter les collections de zoologie classées selon la systématique alors en vigueur. Cette galerie de Zoologie qui suscite l’émerveillement de ses premiers visiteurs mais devra être fermée en 1965. Elle sera rénovée en 1994 grâce à un programme de rénovation soutenu par l’Etat.

Photos, gravures, vidéos et documents originaux présentés dans l’exposition permettent de remonter dans le passé, de donner une image vivante et étonnante de ce qu’a été la Galerie de Zoologie et en particulier de raconter l’histoire de la rénovation exemplaire de la Grande Galerie de l’Évolution.

Du Cabinet d’Histoire Naturelle à la Galerie de Zoologie
Sous l’impulsion du médecin Guy de La Brosse, Louis XIII décide la création du Jardin royal des plantes médicinales, au XVIIe siècle et un Cabinet d’Histoire Naturelle y accueille les premiers spécimens à l’origine des collections du Muséum.

Progressivement l’accroissement des collections impose d’agrandir le Cabinet puis de déménager certaines des collections. Mais cela n’est pas suffisant et il est décidé de construire une toute nouvelle galerie consacrée à la zoologie. C’est Jules André qui sera son architecte sous l’autorité des Professeurs en charge de la Zoologie. Inaugurée en juillet 1889, la Galerie de Zoologie présente au public la totalité des collections sur le principe d’une bibliothèque ouverte.

La fermeture
Après la seconde guerre mondiale, le Muséum national d’Histoire naturelle doit faire face à de lourdes charges financières et l’entretien de la Galerie de Zoologie est négligé.

La dégradation de son état entraîne, en 1966, la fermeture effective au public de la Galerie, pour des raisons de sécurité.

Les coulisses d’une réouverture
La fermeture de la Galerie ne laisse pas indifférent les chercheurs du Muséum. Mais pour la rénover, il faut créer de nouvelles réserves pour abriter les collections de zoologie et libérer l’espace de la galerie pour de nouvelles présentations. Ce qui sera fait en 1985 avec une zoothèque de trois étages construite en sous-sol devant la galerie. Les chercheurs du Muséum définissent ensuite l’Évolution des espèces comme le thème muséologique pouvant à la fois refléter les recherches menées dans l’établissement et permettre des présentations muséographiques novatrices. Le concours international d’architecture organisé grâce au soutien de l’Etat est remporté par les architectes Paul Chemetov et Borja Huidobro associés au scénographe René Allio.

Un long travail débute alors et le 21 juin 1994, la Grande Galerie de l’Évolution est inaugurée par le Président de la République, François Mitterrand, qui avait inscrit ce projet muséal unique et novateur parmi les grands travaux de l’Etat.