L’exposition Incroyables cétacés ! offre une plongée fantastique dans le monde des mammifères les mieux adaptés à la vie aquatique, devenus emblèmes des espèces menacées. Baleines, dauphins, orques ou cachalots… ce sont plus de 80 espèces de cétacés qui étonnent et fascinent.


DU 11 JUIN 2008 AU 25 MAI 2009

Bande-annonce de l'exposition Incroyables cétacés ! © MNHN - Frédéric Dubos et Sébastien Pagani

Incroyables Cétacés ! : visite de l'exposition © MNHN - Frédéric Dubos et Sébastien Pagani

Exposition Incroyables Cétacés ! © MNHN - Service multimédia

Dauphins et baleines sont les premiers cétacés qui nous viennent en tête. Plus de 80 espèces différentes sont pourtant dénombrées ! Une diversité que l’exposition propose de découvrir en contemplant notamment un cortège de 18 squelettes du Muséum. D’autres pièces, certaines inédites, proviennent des collections ou laboratoires de Paléontologie et d’Anatomie comparée.

Jeux de lumière, ambiances sonores, grandes projections audiovisuelles et sculptures grandeur nature, réalisées par le service de taxidermie du Muséum et par l’atelier Gilles Pennaneac’h, nous immergent dans le monde des cétacés.

De la terre à la mer : origine et évolution des cétacés

Leurs ancêtres étaient des animaux terrestres qui se sont progressivement adaptés à la vie dans l’eau. Les squelettes exposés rendent compte des grandes étapes de cette évolution. Pour observer la morphologie des premiers ancêtres aquatiques, un squelette de près de 10 mètres découvert en 1977 par Christian de Muizon, paléontologue du Muséum, a été sorti de sa gangue de calcaire pour être présenté pour la première fois au public.

Comme un mammifère dans l’eau : les adaptations à la vie aquatique

Comme nous, ils ont le sang chaud, allaitent leurs petits et respirent de l’air dans leurs poumons, mais ils ont aussi développé de remarquables adaptations à la vie aquatique : stockage d’oxygène optimisé pour de longues apnées, évents pour ne pas inspirer l’eau, fanons pour filtrer le krill ou dents pour piéger poissons et calmars… La reconstitution à taille réelle de quatre cétacés émergeant de l’eau renseigne sur leur mode d’alimentation.

Hommes et cétacés : des rapports ambigus

Du bienveillant et très intelligent dauphin à la monstrueuse baleine capable d’avaler des navires, mythes et légendes autour des cétacés sont retracés par un étrange grimoire dont les pages s’animent sous les doigts des visiteurs. Les plus courageux pourront même écouter les histoires effrayantes du fantôme d’un vieux chasseur de baleines, dans le décor de sa cabine.

Des espèces victimes de la chasse

Source prodigieuse de matières premières, les grands cétacés sont chassés depuis le XIe siècle. Un canon-harpon et des maquettes de bateaux du Musée national de la Marine illustrent l’évolution des techniques de chasse au cours des siècles, qui ont presque conduit à l’extinction de plusieurs espèces. Des interviews de différents protagonistes ouvrent le débat sur la chasse, aujourd’hui réglementée.

Les principaux dangers actuels

La chasse n’est pas la seule menace pour les cétacés. Les changements climatiques, les pollutions chimiques, biologiques, physiques ou sonores dues aux activités humaines ont de terribles conséquences : contamination, désorientation, étouffement par ingestion de déchets plastiques… La sculpture à taille réelle d’un bélouga échoué fait prendre conscience de ces dangers.

Pour en savoir plus sur l’exposition, consultez le site dédié : http://cetaces.mnhn.fr

Itinérance
Cette exposition est actuellement disponible en itinérance. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Muséum national d’Histoire naturelle : www.mnhn.fr/fr/expositions-itinerantes/incroyables-cetaces