Redonner une seconde vie à un animal mort, le préparer de façon optimale pour qu’il se conserve le plus longtemps possible, lui faire adopter une posture à la fois artistique et juste sur le plan scientifique, sont les défis que relèvent quotidiennement les taxidermistes. Un métier qui requiert une palette de techniques variées mais complémentaires, et un sens de l’observation naturaliste.


Les métiers de la Grande Galerie de l'Évolution : taxidermiste © MNHN - Réal. Frédéric Dubos et Sébastien Pagani

Nom : Gottini
Prénom : Christophe
Travaille au Muséum depuis : 1971
Profession : Taxidermiste

Entré au Muséum pour un contrat d’un an, Christophe Gottini y a finalement fait toute sa carrière. Formé initialement à la taxidermie scientifique par des professionnels expérimentés du Muséum, la rénovation de la Galerie de Zoologie lui a donné l’occasion de se tourner vers la taxidermie muséographique. Mettant à profit son expérience, c’est aujourd’hui lui qui transmet son savoir-faire et forme de nouveaux taxidermistes. Si la première étape consiste à aider ses étudiants à maîtriser les techniques, il cherche ensuite à les inciter à créer leur propre univers et à comprendre que la taxidermie peut aussi être un support d’expression artistique.

Pour en savoir plus sur la taxidermie